StrrÖnneeC ! Un nom étrange pour un groupe singulier. « StrrÖnneeC », qu’est-ce que ça veut dire ?
Personne ne connaît réellement le sens de ce mot ni son origine. Certains disent qu’il vient d’un ancien dialecte Danois de la fin du VIII siècle et désigne la rencontre entre deux blocs de glace.
D’autres y entendent un trou et un nœud, une bosse et un creux, un plein et un vide. Autant de sens possible que d’épines à un oursin de paille.

Ce qui est certain c’est que Strronneec est un groupe formé en 2007 à Vendargues dans la région de Montpellier.

Groupe de compo en français, StrrÖnneeC se démarque par sa musique décomplexée ne se réclamant d’aucune chapelle. Ça pioche beaucoup dans le pop, rock, balade, blues rock des années 60, 70, 80, mais pas uniquement : un des derniers morceaux est une polka...(électrique !) 
Ses paroles sont parfois loufoques. Il y est question du monde actuel et du monde passé. Il y est question de vous, de nous, des liens qui se font et se défont, de la vie. Dans l’univers de StrrÖnneeC, vous pouvez croiser une marmotte, un caddi, une saucisse.

Jouer avec les mots, dire de vrais trucs qui veulent dire des bidules mais qui disent parfois aussi des machins et où chacun y prend ce qui l’arrange et y perd son latin. Tout ça sur des musiques originales, bidouillées dans notre salle de Vendargues. Faire sérieusement des choses pas sérieuses sans se prendre au sérieux avec ce qu’on est.! C’est ça StrrönneeC !

A l'heure de l'industrialisation et de la standardisation à outrance, StrrOnneec se veut créateur, chercheur de sens et artisanal.

Pas de conservatoire, pas de médailles chez StrrÖnneeC mais une réelle inventivité autour d’influence aussi variées que: Les Beatles / Pink Floyd / Deep Durple, Jimy Hendrix, les Clash, Frank Zappa sans oublier les Higelin, Thiéfaine, Boby Lapointe, et tous leurs cousins, tantes, neveux enfants et petits enfants Nirvana, Noir Désir, Thomas Fersen, Didier Super....

Éducateur spécialisé à la base, Wilfrid Souchière s’est mis à la musique et à l’écriture sur le tard. Il est l’inspirateur et l’instigateur du groupe. C’est par sa volonté de s’exprimer, de donner à entendre et à voir ce qui le traverse que StrrönneeC existe. Le choix de la musique et des textes comme moyen d’expression n’est pas du au hasard, mais a un choix qui a mis du temps à se dessiner.

Laurent Jauffret a depuis longtemps la passion des claviers et des petits instruments a cordes (ukulélé, guitare ténor, banjolélé,...). Il a aussi une grande pratique du chant solo ou en chorale. (a joué dans : « Noctambules », « les coyottes», « Melting Potes »...) Il est un bidouilleur créatif depuis longtemps et apporte au groupe une grande richesse musicale.

Patrice apporte de la régularité, tant par son jeu de guitare que par sa présence. Son pragmatisme, et sa bienveillance stabilisent et insufflent de l’énergie au groupe. Il joue aussi dans le duo "Polychronique".
Michel a un jeu de batterie efficace. Il donne une grande rigueur rythmique aux morceaux de StrrönneeC. Son expérience « tout terrain » (il a joué depuis 30 ans dans de nombreux groupes et peñas entre Nîmes et Montpellier : « Le Mojoband », « Stress », « Daini and the secret spirals » « Game over », « Aller simple », « Blaise et les Souls Flingers »,… ) apporte beaucoup.

Depuis 2007, une vingtaine de personnes ont participé à cette aventure, 3 CD auto produits ont été réalisés ainsi que des clips, visibles sur internet (strronneec "la princesse des temps primaires", "C'est déjà ça !", "Infofric et Cerveaux Flasques").
Une trentaine de concerts se sont tenus à Montpellier et ses environs.
Une trentaine de chansons en français sont désormais travaillées, jouées, enrichies régulièrement, et de nouvelles sont toujours en chantier.