StrrÖnneeC ? Quel nom étrange ! Imprononçable ! Avec une orthographe improbable, in-retenable ! Mais StrrÖnneeC  qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Désolé…

Nous n’en savons rien.

Car ce n’est pas nous qui l’avons choisi, mais c’est bien lui (ou elle ?) qui nous a mis le grappin dessus en août 2007 !
Et depuis, il (elle?) nous dirige, il (elle ?) nous oblige, et on l’habite. C’est un drôle de truc !

La musique qui nous traverse et qui en sort n’appartient à aucune chapelle.
On y retrouve ce qui nous a nourri : le pop, rock, balade, blues rock des années 60, 70, 80. Mais pas uniquement : on peut y croiser un reggae, un slow,... un des derniers morceaux est une polka (électrique !).
Les paroles sont, marrantes, loufoques, graves ou légère. Comme la vie. Il y est question du monde actuel et du monde passé. Il y est question de vous, de nous, des liens qui se font et se défont... Dans l’univers de StrrÖnneeC, vous pouvez croiser une marmotte, un caddie, une saucisse...c’est varié ! Jouer avec les mots, dire de vrais trucs qui veulent dire des bidules mais qui disent aussi parfois des machins... Chacun y prend ce qui l’arrange, mais peut y perdre son latin.

Faire sérieusement des chansons plus ou moins sérieuses (à vous de juger) sans se prendre au sérieux avec ce qu’on est! C’est ça StrrÖnneeC 

Éducateur spécialisé à la base, Wilfrid Souchière s’est mis à la musique et à l’écriture sur le tard. Il est l’inspirateur et l’instigateur du groupe. C’est par sa volonté de s’exprimer, de donner à entendre et à voir ce qui le traverse que StrrönneeC existe. Le choix de la musique et des textes comme moyen d’expression n’est pas du au hasard, mais a un choix qui a mis du temps à se dessiner.


Laurent Jauffret a depuis longtemps la passion des claviers et des petits instruments a cordes (ukulélé, guitare ténor, banjolélé,...). Il a aussi une grande pratique du chant solo ou en chorale. (a joué dans : « Noctambules », « les coyottes», « Melting Potes »...) Il est un bidouilleur créatif depuis longtemps et apporte au groupe une grande richesse musicale.


Patrice apporte de la régularité, tant par son jeu de guitare que par sa présence. Son pragmatisme, et sa bienveillance stabilisent et insufflent de l’énergie au groupe. Il joue aussi dans le duo "Polychronique".


Michel a un jeu de batterie efficace. Il donne une grande rigueur rythmique aux morceaux de StrrönneeC. Son expérience « tout terrain » (il a joué depuis 30 ans dans de nombreux groupes et peñas entre Nîmes et Montpellier : « Le Mojoband », « Stress », « Daini and the secret spirals » « Game over », « Aller simple », « Blaise et les Souls Flingers »,… ) apporte beaucoup.

De par son expérience de batteur dans nombre de groupes (du métal au funky en passant par le rock), Alain apporte sa plénitude et sa régularitée & la basse, en s’accordant parfaitement avec Michel.

Depuis 2007, une vingtaine de personnes ont participé à l’aventure.
Dans sa première vie, le groupe était constitué de Bernard Lopez, Michel Wiart, Michel Hauser et Roland Ruche.Puis se sont succédés Jacque Fabre, Patrick Bail, René Lazare, Frédéric Dassonville, Bruno Sanchez et Jean-Luc Bougerol.

L’arrivée en 2017 de Laurent Jauffret, Patrice Girarclos et Alain Lebreton a fondé une nouvelle dynamique.

Entre 2009 et 2019, 3 albums studio ont été réalisés  « ça te regarde ! »(2009), « ça tourne »(2012), « A quoi ça sert ? »(2018). Ils regroupent 38 compositions originales témoins de l’évolution de StrrÖnneeC.
De nombreux professionnels ont dès le début participés à ses enregistrements: Pierre Billy, Véronique Delattre, Zoltan Szanto (Studio Lapalissade), Manu Chevalier (« taraf Goulamas, « blue note quintet », « Furen’s Nouba ») , Thierry Pontet (« Octopusis », « Xplorer4 »), Isa Perri (« les coccigrues ») , Harold Walter, (« Just in blues »).
François Kurtz et Paul Viguier du « Stud du Sud » ont eu un rôle important pour graver nos compositions et nous guider dans notre son.

Crystel « l’Alchineuse » (artiste plasticienne bohème, voyageuse, glaneuse, collectionneuse, transformeuse... ) de la région Montpelliéraine a réalisé les 3 pochettes de ces 3 albums.

Une trentaine de concerts se sont tenus à Montpellier et dans ses environs («La  Secret Place », « l’Oliver », « Chez Philou », « le Blacksheep », « festival Artpic », « Atelier du Nord », « Cabane trempée » « Carnet de voyage », « Partoutazik », « Marché paysans de Vendargues », « Not yourfan my radio », « 15ème fête des vignes (Domaine de Bannières) », Fêtes de la musiques…).

Plusieurs clips ont été réalisés avec la participation de Serge Lebas, Sarah Sourp, Remi Pomarede,., Thibault Dabonneville, Pierre Yves Dassat, Isabelle L., Brigitte L.(, « C’est déjà ça ! », « Il y a comme un hic !» et « infofric et cerveaux flasques » visibles sur youtube).

Aux images Caxam, et B.L.. Aux sons des concerts, à la gestion du site: Théo Souchière.