Concert au Baloard 31/07/11 :

Photos Prises par Daniel BRIANC Cliquer ICI

Il sera une fois Strronneec au Baloard

Un soir de juin,

Patrick arrive pour une répétition avec une nouvelle sensationnelle : à la suite du désistement d'un groupe, le patron du Baloard nous propose de jouer le 31 juillet à 20 h 00 dans ses locaux !
Magnifique!
C'est dans le cadre de «Montpellier temps chante», le tout nouveau festival off de Radio France : «La vocation du Festival Montpellier Temps Chante est d'offrir un tremplin aux artistes de la chanson».
Parfait !

Et même, on jouerait à l'occasion de l'apéritif offert à 19h00 pour la clôture du festival, et même il y aurait du monde, et même il y aurait des «officiels» !
Génial!
Quelques morceaux en acoustique et en fond visuel, le diaporama de la marmotte sont prévus pour attirer les invités au concert de Strronneec!
Waouh!

ça nous paraît incroyable... «Et Juliette (la marraine du festival) elle sera là aussi ?», « elle va venir écouter Strronneec ?»

Le 10 juillet, on est dans le programme du festival : il n'y a pas de tarif, mais on y est !
Dingue!

Le 31 juillet - 16h00

Nous arrivons, Roland, Théo et moi, au Baloard.
Gasp...! Tout est fermé !
Nous attendons derrière, à »l'entrée des artistes», côté «quai du Verdanson», il n'y a personne!

Après d'un quart d'heure, une porte s'ouvre et un être apparaît ! C'est Thierry, le patron du Baloard. Tout de blanc vêtu, crane rasé, souriant, l'air étonné.
Il nous fait entrer dans la salle de spectacle, il nous dit bonjour.
Sympa.
Mes questions sur l'apéritif renforcent son sourire, pas un mot sur le déroulement des événements.
Thierry nous prévient que l'ingénieur du son arrivera dans 10 minutes... puis il disparaît par un petit escalier exigu qui monte au bar.

Nous attendons les autres Strronneec.
Nous visitons les lieux.
La cave est longue; des pièces se succèdent, toutes remplies de cartons et d'objets divers. Les sous sols du Baloard n'en finissent pas.

16h30. L'ingénieur son arrive: Fabien. Il n'est pas content.
Il nous parle de ce festival qui ne marche pas... il se marre à l'évocation de l'apéro!!!

Les autres Strronneec arrivent et nous sommes seuls. C'est dimanche, les rues sont vides, drôle d'ambiance... On commence les réglages.

18h30 : Patrick, Fred et René partent se changer, et nous montons au bar nous enquérir des préparatifs de Théo pour le diaporama et de l'apéro parce qu'on commence à avoir la dalle !
Une fois parvenus au sommet du petit escalier, c'est la surprise !
Une fête semble s'être achevée, les tables sont abandonnées, d'autres encombrées, le menu est affiché à l'entrée mais surtout il n'y a personne, pas un chat et rien laisse entrevoir que l'apéritif va commencer dans 15 minutes !
Soudain Thierry apparaît, en provenance d'une planète lointaine... il reste évasif sur l'apéro.
Thierry aide Théo à installer une nappe qui servira d'écran de projection... le scotch ne résiste pas au tensions du bord opposé et la nappe choit alors on retend la nappe qui rechoit... puis Thierry n'est plus là ! L'a chu dans le cosmos ?

18h50, les filles arrivent (Isabelle et Valérie), la grille est fermée, elles sont dans la rue et craignent d'avoir à nous jeter les cacahuètes apéritives, voire même à toaster les petits fours !
19h00 le bar est toujours à l'abandon, il n'y a personne et la grille est toujours fermée!
Thierry a totalement disparu. Heureusement, Fabien est là pour ouvrir la grille.

19h10 Patrick arrive et marque un temps d'arrêt... séquence étonnement !
Thierry réapparait. Il est affairé à droite, à gauche dans les cartons et les papiers ... Et nous apprenons que le Baloard fermera définitivement ses portes ce soir !!! C'est dingue ça...

... impression d'apocalypse!

On s'installe à une table et on commande à boire... on comprend implicitement qu'il n'y aura pas d'apéro...!!!
René et Fred, puis Christel et Féric arrivent.
On s'installe à l'entré du bar dans l'idée d'attirer les passants.
Un homme venu de nulle part débarque là par hasard, il ne sait pas ce qu'il fait là. On le convie à venir nous écouter... Il n'est pas sûr de pouvoir rester...!!!
Une jeune femme et sa copine entrent aussi : elles sont venues pour leur expo au Baloard. Elles n'ont pas du tout prévu de venir nous écouter, et cette idée les fait rire un peu.
Nous découvrons qu'il y a au mur des dessins d'inspiration art-borigène.

20h15: Véronique, la famille de René et de Fred arrivent, «ça nous fait bien un public de 10 personnes, ça» !!! la rue est vide, même le tram ne passe plus !
Ah... voilà Jeff et Anne qui nous font la surprise d'être là.
Daniel arrive accompagné de sa mitrailleuse numérique... ça fait vraiment du monde... on a le trac !!!!

20h30 Strronneec se décide enfin à monter sur scène sous les cris des amis et des familles. Le son est excellent. On est entre nous, c'est chouette !
On se plante juste ce qu'il faut, on n'est pas mal. Thierry fait une courte apparition pendant le concert (pour rapporter ma sacoche que j'avais laissé quelque part entre pluton et mars).
Le voisin de Véronique est là aussi, il s'appelle René, il va nous aider à «trouver des plans pour jouer». Si !

Après le concert, un organisateur du festival passe dans la salle et s'en va discuter avec le groupe qui se prépare à jouer après nous ...

Il ne nous a pas vus, pas entendus, pas bonjour, pas bonsoir.

Nous saluons Thierry et le remercions, nous saluons Fabien et le remercions, nous quittons le Baloard et Fabien en tête à tête avec le groupe suivant , l'organisateur du festival est déjà parti... la salle est vide.



Il était une fois Strronneec au Baloard... dans le cadre du festival «Montpellier Temps chante»

- Demain -